Poivre d'eau (Polygonum hydropiper) pourpre

Publié le par aupotagerretrouve

Il s'agit d'une plante de la famille des Renouées. Mais celle-ci n'est pas invasive comme la Renouée du Japon. Elle préfère les sols humides mais s'adapte très bien au potager ou dans un pot. Veillez toutefois à un arrosage régulier!

La plus commune est la verte (indigène) mais je lui préfère la pourpre que je trouve plus attrayante. Annuelle, elle se ressème en général d'elle même. Par précaution vous pouvez prélever quelques graines en fin d'été pour les ressemer au printemps. Vous pouvez également la bouturer en cour de saison pour en faire profiter les amis.

         Potager Retrouvé1

 

Les associations favorables ne sont pas connues. Cependant, je l'ai cultivé deux années de suite à côté de tomates et le résultat a plutôt été catastrophique pour la tomate! Mais cela reste évidemment à vérifier… Néanmoins auprès d'autres plantes, je n'ai rien remarqué jusqu'à présent.

 

Son nom lui vient du fait qu'en la mâchant elle dégage une saveur brûlante. Je trouve personnellement qu'elle est plutôt à utiliser avec parcimonie mais si vous êtes amateur de piquant, elle est pour vous! Et si en en goûtant un petit bout, vous vous dites "Qu'est-ce qu'il a raconté celui-là", attendez alors quelques secondes…

 

Au point de vue saveur, je lui préfère le Rau-Ram (Polygonum odoratum pour un prochain billet) plus parfumé.

 

La Renouée est utilisée en cuisine asiatique sous le nom de "tade" (beni-tade pour la pourpre) pour relever les mets, mais lors d'une visite dans le Marais Poitevin, j'ai appris que la verte était couramment utilisée avant que le poivre ne devienne si courant, d'où son nom commun. Les graines et fleurs servent également d'épice.

Suggestion: essayez-là aussi séchée car elle dégage un parfum de thé, mais je l'avoue, je n'ai pas encore eu le temps de la tester de cette façon…

Commenter cet article

Philou - Un cuisiner chez vous 21/01/2012 12:07

J'ai eu la chance d'avoir comme "locataire" un rau ram (qui venait de chez toi). J'en ai utilisé bcp dans mes mélanges d'herbes pour son côté acidulé/piquant.

Il faut cependant faire attention de ne prendre que les jeunes feuilles car les plus grandes deviennent vite ligneuse.

La jeune pousse que tu m'as donnée a passé le printemps, l'été et l'automne sur la terrasse pour venir "squatter" 1/4 de ma cuisine en hiver !

Bises

aupotagerretrouve 21/01/2012 18:06



Je ferai un billet sur le Rau-Ram que j'apprécie beaucoup pour le parfum qu'il donne en complément du piquant. Mais celui-ci est très attrayant par sa couleur et je pense qu'il y a moyen de faire
quelque chose de sympa avec les feuilles séchées. Affaire à suivre...